La mise en service du complexe de fabrication de l’acier plat est prévue «pour très bientôt». L’objectif principal de ce projet d’envergure «est de couvrir le marché algérien en matière du rond à béton et le fil machine», a assuré le directeur commercial de Tosyali Algérie, Ufuk Yeniocak. Il a précisé que ce projet est l’un des investissements phares et c’est un calque de la société Tosyali Algérie de Béthioua, leader dans le domaine sidérurgique en Algérie.

«C’est un investissement très important en matière de production d’acier plat. Nous envisageons la production de 2 millions de tonnes d’acier plat par an. C’est un projet qui ouvre de nouvelles portes aux investisseurs», détaille-t-il dans une déclaration à El Moudjahid en marge du Salon Batimatec. En outre, le responsable a indiqué que cet investissement va assurer la disponibilité de la matière première avec une capacité de production de 2 millions de tonnes d’acier plat par an. «Elle sera disponible en dinar algérien. On vise aussi à travers ce projet à augmenter le taux d’intégration de toutes les industries. L’objectif aussi est de répondre à la demande des sociétés de sous-traitance. Elle devra aussi contribuer à la réduction de la facture d’importation de ce produit», souligne-t-il. En effet, l’usine prévoit la création de quelque 2.000 nouveaux postes d’emploi directs et indirects. Actuellement, Tosyali, installée en Algérie depuis 2007 et qui a commencé sa production en 2013, emploie 4.000 travailleurs avec 15.000 emplois indirects, rappelle-t-il. Ce projet s’inscrit en ligne droite avec la nouvelle vision du gouvernement algérien pour promouvoir l’investissement et développer et diversifier l’économie nationale. «Ce nouveau complexe de production d’acier plat va toucher les secteurs de l’industrie automobile, l’électroménager, le secteur maritime avec la construction des bateaux et les panneaux-sandwichs et le secteur agricole», poursuit-il. Ainsi, les promoteurs de ce mégaprojet projettent la production de 2 millions de tonnes par an d’acier plat laminé à chaud et 700.000 tonnes par an d’acier laminé à froid et 400.000 tonnes par an d’acier galvanisé. Le responsable turc a mis en avant la coopération commerciale et économique algéro-turque. «Tosyali Algérie en est la preuve d’un investissement important et réussi et reconnu mondialement, mais derrière tout ça, il y a 30 ans de collaboration bilatérale», soutient-il. Il a rappelé que Tosyali Algérie est «le premier exportateur hors hydrocarbures ayant permis la réduction de l’importation et l’exportation avec des prix raisonnables, les moins chers dans le monde avec des normes internationales». Il a indiqué en ce sens que Tosyali Algérie était, en octobre 2021, le premier exportateur vers les Etats-Unis. Les produits sont exportés vers les cinq continents, à l’exception de l’Australie en raison du coût du fret. «Nous avons même concurrencé la Chine en 2021 et nous avons exporté vers l’Indonésie. Nous avons réalisé aussi des exportations vers l’Italie, la Hollande, la Belgique, la Grande-Bretagne, les USA, le Canada, le Sénégal et l’Angola, en Afrique. En moins de 10 ans, Tosyali Algérie a réussi à atteindre des exportations importantes», se félicite-t-il. Elmoudjahid..

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin