ALGER- Après deux saisons d’arrêt à cause de la pandémie de Covid-19, le  Championnat d’Algérie de basket-ball, Super-Division messieurs, reprendra ses droits vendredi avec 20 équipes en lice pour succéder au GS Pétroliers, tenant du titre depuis 2014.
La Fédération algérienne de la discipline (FABB) avait, dans un premier temps, opté pour une formule à 18 clubs en excluant le MC Alger (ex-GS Pétroliers) et l’ES Cherchell, avant de se rétracter en réintégrant les deux clubs et adopter un système de compétition avec 20 clubs répartis en quatre groupes de cinq.

Suite à ce nouveau changement de formule de compétition, la première phase de la Super-Division se jouera en aller-retour dans chaque groupe (A-1, A-2, B-1, B-2). A l’issue de cette phase, les trois premiers de chaque poule (12 clubs) se qualifieront à la 2e phase, composée de deux poules de six, qui en découdront également en aller-retour.

La phase finale « Tournoi des As », qui désignera le champion d’Algérie, regroupera les quatre meilleurs clubs à l’issue de la 2e phase (deux premiers de chaque poule).

Pour la relégation, les play-down regrouperont les huit équipes restantes de la 1ere phase, qui disputeront trois tournois pour désigner les quatre équipes reléguées en palier inférieur.

Pour cette nouvelle saison, qui se jouera avec un protocole sanitaire strict et sans joueurs étrangers après l’interdiction formulée par la Fédération algérienne (FABB), la course au titre s’annonce grande ouverte avec les principaux prétendants au titre de champion 2021-2022, à commencer par le WO Boufarik et l’USM Blida, qui reviennent d’une participation au Championnat arabe des clubs, le NB Staouéli (vice-champion 2019), ou encore le CRB Dar Beida et le NA Hussein-Dey, qui possèdent un réservoir de jeunes talents.

Les autres formations, de niveau pratiquement égal, tenteront d’éviter les dernières places du classement pour échapper à la relégation au palier inférieur.

Pour rappel, la Super-Division messieurs était à l’arrêt depuis mars 2020, alors que les clubs de la Nationale 1 dames avaient pris part en juillet dernier à la Coupe fédérale, une compétition qui a marqué le retour du basket algérien à l’activité après 15 mois d’arrêt en raison du coronavirus.

La FABB avait décrété en juillet 2020 une saison blanche pour 2019-2020, « sans titre, ni accession ou relégation », trois mois et demi après la suspension des compétitions en raison de la pandémie de Covid-19.

 

Composition des groupes de la 1ere phase :

 

Groupe A-1 : MC Alger, NA Hussein-Dey, TRA Draria, US Sétif, ES Cherchell.

Groupe A-2 : WO Boufarik, CSC Gué de Constantine, USM Alger, USM Blida, ASS Oum Bouaghi.

Groupe B-1 : NB Staouéli, PS El-Eulma, IR Bordj Bou Arréridj, O Batna, AB Skikda.

Groupe B-2 : CRB Dar Beida, Rouiba CB, OMS Miliana, CSMBB Ouargla, OS Bordj Bou Arréridj.