ALGER – Un avenant de la convention cadre conclue entre les secteurs de l’Agriculture et des Micro-entreprises a été signé, lundi à Alger, portant inclusion de volets agricoles supplémentaires au profit des porteurs de projets, a indiqué un communiqué des services du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises.
L’avenant a été signé au siège du ministère de l’Agriculture par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises, Nassim Diafat et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafidh Henni en présence de cadres des deux secteurs.

Il s’agit selon l’avenant d’appuyer les micro-entreprises activant dans le domaine du transport de céréales et produits agricoles stratégiques en garantissant un plan de charge chez les instances publiques sous la tutelle du secteur de l’Agriculture.

L’avenant prévoit la création des micro-entreprises dans le domaine de transport permettant de plafonner les financement selon des études économiques assurant une rentabilité de ces projets.

Il s’agit également d’encourager la réalisation des structures de stockage par les entreprises publiques en collaboration avec les micro-entreprises dans le cadre des contrats de sous-traitance.

Intervenant à l’occasion, M. Diafat a souligné « l’engagement permanent à son secteur de financer les micro-entreprises activant dans le domaine agricole en fonction des besoins et des opportunités d’investissement dans ce secteur stratégique ».
Cette démarche, poursuit M. Diafat, a pour objectif d’une part, d’appuyer le secteur et de garantir le plan de charge des chefs de micro-entreprises et les porteurs de projet, d’autre part ».

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture a émis des instructions à l’effet d’accélérer la finalisation du recensement des assiettes foncières dédiées aux investisseurs tenant compte de certaines normes techniques qui permettent le lancement immédiat des projets, pour ne citer que la vérification de l’aménagement des surfaces, de la proximité des réseaux électriques et de la disponibilité des ressources hydriques.

Les deux ministres se sont félicités du niveau de coordination entre les deux départements en matière d’accompagnement des investisseurs dans les domaines liés à l’agriculture.

Ils ont convenu aussi de procéder à la mise en œuvre, à partir du mois de juin prochain, des engagements prévus dans le cadre de la convention signée ».  APS…

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin