Le CNDH plaide pour la consolidation des acquis en matière de protection de l’enfance

ALGER- Le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) a réitéré, mardi, son appel à tous les acteurs pour offrir un environnement sain garantissant à l’enfant une croissance équilibrée et une bonne santé, invitant tout un chacun à continuer à promouvoir les acquis de qualité en matière de protection et de promotion des droits de l’enfant.
Dans un message rendu public à l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de l’enfant, qui coïncide avec le 1er juin de chaque année, le CNDH a invité « l’ensemble des acteurs à conjuguer leurs efforts en vue de garantir un environnement naturel qui garantisse une croissance équilibrée, une bonne santé, la paix et la dignité de l’enfant ».

Il a également recommandé de « continuer à emprunter la voie de la consolidation des acquis de qualité » en matière de protection et de promotion de cette frange de la société, en adoptant, notamment, « un système éducatif de qualité au sein duquel, sont largement et profondément intégrées, les règles de l’éducation aux droits de l’homme ».

Le premier juin est « plus qu’une simple journée mondiale à célébrer », c’est aussi « une occasion annuelle au cours de laquelle le CNDH réitère son engagement à protéger et à promouvoir les droits des enfants algériens ».

Lire aussi: Plus de 400 signalements de cas d’atteinte aux droits de l’enfant depuis janvier dernier

Il a salué, par ailleurs, les efforts remarquables déployés par la communauté internationale, les institutions de l’Etat et la société civile, traduits principalement par les clauses de la Convention relative aux droits de l’enfant (CIDE) du 20 novembre 1989, que l’Algérie a ratifié le 19 décembre 1992.

Ce traité prévoit un ensemble de principes de base, pour ne citer que la non-discrimination, la priorité donnée à l’intérêt suprême de l’enfant, le droit à la vie et au développement, et le respect de l’opinion du petit, a rappelé le CNDH.

Le Conseil s’est félicité du « bond » franchi par l’Algérie en matière de protection des droits de l’enfant, en complétant le système juridique sous-tendant dispositions du droit national et conventions internationales et régionales.

Rappelant que l’Algérie a hissé la place de l’enfant au rang constitutionnel, le CNDH a cité, précisément, l’article 72 de la Constitution de 2020, lequel stipule que « La famille, la société et l’Etat protègent les droits de l’enfant, l’Etat prend en charge les enfants abandonnés ou sans affiliation, et la loi réprime la violence contre les enfants ».

Le CNDH a affiché son souci « d’accomplir son rôle consultatif en mettant sa riche expérience en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’enfant en Algérie », lit-on dans le message APS…

L’Unesco attribue la chaire de géologie médicale en Afrique à l’Algérienne Hassina Mouri

ALGER- L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a attribué la chaire de géologie médicale en Afrique à l’Algérienne Hassina Mouri, professeure en géologie à l’université de Johannesburg.
C’est la première fois dans l’histoire des programmes des chaires de l’Unesco qu’une chaire en géologie médicale centrée sur l’Afrique est attribuée, précise le site de l’université.

Lancée en 1992, le programme des chaires de l’Unesco regroupe 850 institutions dans 117 pays et vise la promotion de la coopération interuniversitaire.

Mme Mouri a été élue en 2020 au poste de vice-président de l’Union internationale des sciences géologiques (IUSG) pour la période 2020-2024, devenant ainsi la première femme africaine à occuper ce poste.

Elle est également membre du Conseil du programme international des géosciences et des géoparcs de l’Unesco, ainsi que du comité d’évaluation de la fondation nationale sud-africaine de la recherche pour les sciences de la Terre.

Mme Mouri siégeait auparavant au conseil consultatif du South African Journal of Science (SAJS), une prestigieuse revue scientifique en Afrique du Sud. APS..

Journées théâtrales pour enfants du 1er au 14 juin au TNA

ALGER- Le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi (TNA) organise du 1er au 14 juin prochain les Journées théâtrales pour enfants dans le cadre des ses activités culturelles et artistiques marquant la Journée internationale de l’enfance, selon le site électronique de cette institution culturelle.
Plusieurs représentations théâtrales autour de la thématique de l’enfance sont au programme de ces journées, notamment la pièce « Vivons ensemble en paix », mise en scène par Lasfar Bekhaled et produite par la troupe théâtrale Kateb-Yacine de Sidi Bel Abbes.

A l’ouverture de cette manifestation, la place Mohamed-Touri accueillera une activité didactique récréative de l’Union nationale des femmes algériennes (UNFA), en collaboration avec la commune de la Casbah.

Parmi les autres pièces au programme, il y a lieu de citer « Mamlaket El-Hacharat » (royaume des insectes), mise en scène par Souhil Boukhedra sur un texte de Souhil Chebli et produite par le Théâtre régional d’El-Eulma, « Kitab El-Ajayeb » (le livre des merveilles), mise en scène par Boubkeur Ben Aïssa sur un texte de Yakoub Bilal et produite par une troupe de Sidi Bel Abbes en collaboration avec leur Théâtre régional, et « Khayal » (imaginaire) écrite et mise en scène par Seifeddine Bouha et produite par le Théâtre régional de Souk Ahras.

Ces Journées théâtrales pour enfants seront, par ailleurs, marquées par un spectacle musical animé par l’amie des enfants Najwa et la remise des prix du concours de « la meilleure expression du rêve de l’enfant africain » à l’occasion de la Journée de l’enfant africain. APS..

JM Oran-2022 : la presse étrangère admirative pour les nouvelles installations sportives

ORAN – Les représentants des différentes agences de presse de la Méditerranée ont exprimé mardi à Oran leur admiration pour les infrastructures sportives réalisées dans la wilaya en prévision de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) prévue cet été.
Les hôtes de la capitale de l’Ouest ont eu droit à une tournée au niveau du nouveau complexe sportif d’Oran et le village méditerranéen, et ce, à l’issue des travaux du séminaire organisé par l’Agence Presse service (APS) en coordination avec l’Alliance des agences de presse de la Méditerranée (AMAN), avec comme thème  »le rôle des agences de presse régionales dans le développement du sport dans le bassin méditerranéen ».

Au niveau du complexe olympique implanté dans la commune de Bir El Djir (Est d’Oran), la délégation de l’AMAN a eu à visiter les différentes structures de cette importante œuvre, dont le stade de football de 40.000 places qui s’apprête à accueillir, entre autres, la cérémonie d’ouverture des JM prévue le 25 juin.

Le stade d’athlétisme de 4.200 places et le Centre nautique qui comprend trois piscines, dont deux olympiques, ont été également visitées par les représentants de l’ANAM.

Non loin du nouveau complexe olympique, qui dispose aussi d’une salle omnisports de 6.000 places, les hôtes de l’Algérie ont fait un tour du côté du village méditerranéen, le lieu d’hébergement de plus de 3.400 athlètes et leurs accompagnateurs qui commenceront à défiler sur Oran à partir du 20 juin.

Sur place, les présents ont profité de l’occasion pour assister, sur invitation du commissaire des JM, Mohamed Aziz Derouaz, à une partie d’une démonstration entrant dans le cadre des préparatifs de la cérémonie d’ouverture dans une ambiance bon enfant.

« Franchement, d’après tout ce qu’on a vu dans ces installations sportives, tout est fin prêt pour que l’Algérie accueille dans les meilleures conditions la prochaine édition des JM. Il apparaît clairement que l’Etat algérien a déployé d’énormes efforts pour parvenir à réaliser ces installations de grande envergure », a déclaré à l’APS, le rédacteur en chef de l’agence MENA, Tarek Abdelghaffar.

Même son de cloche chez Adrian Hubert, de l’agence de presse espagnole (EFE). Ce dernier, qui a une riche expérience dans le domaine sportif pour avoir couvert plusieurs tournois des Jeux olympiques et Jeux méditerranéens, n’a pas tari d’éloges sur les équipements sportifs qu’il a eu l’occasion de découvrir, estimant qu’ils répondaient tous aux normes.

Il a poursuivi que le complexe sportif d’Oran a tous les atouts pour abriter des compétitions internationales à l’avenir.

APS…

ONU: consultations sur les développements politiques en Syrie

NEW YORK (Nations-Unies) – Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU se réuniront mardi pour des consultations à huis clos sur la situation politique en Syrie.
L’envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Geir O. Pedersen, devrait faire un exposé par vidéoconférence. Il est susceptible d’informer les membres sur le huitième tour du Comité constitutionnel syrien, qui se tient du 30 mai au 3 juin à Genève.

« Je ferai tout mon possible pour rapprocher les points de vue des membres en exerçant mes bons offices », avait déclaré M. Pedersen, suite à la conclusion du septième tour de la Commission constitutionnelle (tenu entre le 21 et le 25 mars), qui n’a pas permis de réaliser des progrès significatifs.

Le diplomate pourrait également évoquer son récent voyage à Damas, au cours duquel il a rencontré le ministre syrien des Affaires étrangères et des Expatriés Faisal Mekdad le 22 mai.

Lors d’une rencontre avec la presse après la réunion, Pedersen a indiqué qu’ils avaient discuté d’une série de questions, notamment le travail du Comité constitutionnel, les défis humanitaires auxquels la Syrie est confrontée et l’amnistie générale du 30 avril décrétée par le président syrien Bachar al-Assad. APS..