Après une année d’absence, dictée par la crise sanitaire liée au coronavirus, la 4e édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme, à Saïda, se tiendra du 11 au 15 décembre prochain à la salle de cinéma Douniazed, a-t-on appris, mercredi, de son commissaire, Karim Mouley. «Le cinéma de la femme, l’autre regard» est la thématique conçue pour cette manifestation première et unique en Algérie qui conjugue littérature et cinéma, dédiée particulièrement à la femme. Au programme, huit courts métrages en compétition et huit longs métrages hors compétition.
Pour la compétition officielle, le commissariat du festival a fait appel au cinéaste, réalisateur, producteur et acteur Belkacem Hadjadj qui va présider le jury et qui sera soutenu par la comédienne Rania Serouti et la réalisatrice Yasmine Chouikh.
Par ailleurs et dans le volet littéraire, le festival national de la littérature et du cinéma de la femme, à Saïda, sera l’occasion pour de nombreux romanciers de présenter leurs dernières œuvres éditées en langues nationales (arabe, tamazight) et en langue française, parmi lesquels, Waciny Laredj, Maïssa Bey et Sabiha Benmansour. L’autre nouveauté de cette édition est la tenue d’un atelier de formation, premier du genre en Algérie, consacré aux effets spéciaux aux normes internationales. L’activité sera encadrée par un spécialiste de renommée internationale. Dans sa 4e édition, la manifestation rendra hommage à la famille cinéaste Yamina Bachir Chouikh et Mama Nadjwa, une ancienne animatrice télé pour enfants.

EL MOUDJAHID

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin