CHAHID EL HAFIDH (camp des réfugiés sahraouis) – Un observatoire des journalistes nord-africains de soutien à la lutte du peuple sahraoui a été créé, dimanche à Chahid El Hafidh (sud de Tindouf), par les participants à un colloque sur la place de la question sahraouie dans les médias arabophones.

Il s’agit d’un observatoire composé de journalistes issus des pays de l’Afrique du Nord, dont l’Algérie, la Mauritanie, l’Egypte et la Tunisie, qui travaillera en réseau pour vulgariser la question sahraouie à travers la presse arabophone éditée dans les pays de la région.

L’ambition des participants à ce colloque, organisé conjointement par le Bureau de Conseil chargé des Affaires arabes auprès de la Présidence de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et le Réseau des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui, est de mettre sur pied cet observatoire qui fera office d’une « veille informationnelle » sur les contenus journalistiques relatifs à la question sahraouie dans les médias nord-africains.

Les participants ont également mis l’accent sur l’importance des nouveaux médias et les réseaux sociaux pour sensibiliser les citoyens de la région à la question sahraouie, relevant que la révolution numérique a permis de lever « le monopole » sur les médias et de produire des contenus « susceptibles de faire avancer la cause du peuple du Sahara occidental parmi l’opinion ».

Ils ont, en outre, souligné la nécessité d’organiser d’autres rencontres pour une adhésion plus large des journalistes nord-africains à cet observatoire, et d’œuvrer dans le sens de la sensibilisation des médias « neutres » à la question sahraouie.