ALGER – La proposition du Groupe africain participant à la 143e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP) qui se poursuit à Madrid (Espagne) jusqu’au 30 novembre courant, concernant l’équité vaccinale dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, a été unanimement plébiscitée et adoptée sans vote.

« La proposition du Groupe africain a été adoptée sans vote en tant que point d’urgence à l’ordre du jour de la 143e Assemblée, après le retrait des quatre autres propositions, et ce au vu de la crise sanitaire mondiale qui nécessite une mesure urgente par la communauté internationale », a précisé dimanche un communiqué du Conseil de la nation.

« La proposition du groupe africain dont l’Algérie est membre a été unanimement soutenue par les membres de l’UIP, d’autant qu’elle porte sur une question qui préoccupe le monde, à savoir la distribution équitable et la généralisation du vaccin outre la nécessité de redynamiser les mécanismes de solidarité et de promotion de l’action multilatérale durant les crises », a ajouté la même source.

Par ailleurs, la délégation algérienne présidée par Ahmed Bennai, vice-président du Conseil de la nation avait pris part aux réunions des groupes géopolitiques africains, arabes et islamiques à la veille de l’ouverture des travaux de l’Assemblée dédiées à « l’examen et le rapprochement des vues et des positions sur les postes vacants dans les structures de l’UIP ainsi qu’aux dispositions urgentes à inscrire à l’ordre du jour de l’Assemblée générale », a ajouté le document.

Parmi les thèmes proposés figurent la mobilisation d’un soutien parlementaire mondial en faveur de la situation humanitaire des Palestiniens (suggéré par l’Indonésie), ou encore la lutte contre la traite humaine, les violations des droits de l’Homme, et la tenue d’élections libres et intègres en Biélorussie (suggérés par l’Allemagne, la Lettonie, les Pays-Bas et la Pologne).

Ont été également suggérés le renforcement du développement régional pour la lutte contre les raisons structurelles derrière la migration à travers la mise en place et l’application de programmes de développement (présenté par le Mexique), et la nécessité impérieuse d’assurer la continuité de l’activité parlementaires en période de pandémie (présenté par la Russie).

Adopté comme clause urgente à l’ordre du jour de l’Assemblée, le thème portant mobilisation d’un soutien parlementaire mondial en faveur de l’équité vaccinale dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 (présenté au nom du groupe africain) a également été proposé.

Participent à la session organisée en présentiel depuis la session de Belgrade en octobre 2019, pas moins de 120 parlements membres de l’UPI.

Est prévu parallèlement aux travaux de cette Assemblée le lancement du réseau parlementaire du MNA avec la participation de plus de 30 parlements nationaux.

APS

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin