Des athlètes nommés ambassadeurs pour promouvoir les JM-2022

Des athlètes nommés ambassadeurs pour promouvoir les JM-2022

ALGER – Des athlètes de renom seront prochainement désignés ambassadeurs des Jeux méditerranéens-2022 (JM-2022), pour faire la promotion du rendez-vous d’Oran, prévu du 25 juin au 6 juillet, a indiqué le président du Comité international des JM (CIJM), Davide Tizzano.
Interrogé par l’APS dans un entretien sur les démarches à entreprendre pour redonner à ces Jeux leur lustre d’antan, le patron du CIJM a répondu que son instance était « en train actuellement de renouer les relations avec le Comité international olympique et l’Association des Comités olympiques européens ».

« Nous aurons donc de grands noms pour nous appuyer. Je ne veux rien anticiper, c’est une surprise mais il y aura des athlètes comme ambassadeurs des Jeux lors de l’édition d’Oran », a-t-il promis.
Avant de poursuivre : « Les JM impliquent de nombreuses nations européennes et cela peut créer des chevauchements de calendrier. Avec les Fédérations internationales, nous voulons hisser le niveau et déjà cette année, pour la première fois en 70 ans d’histoire, certaines épreuves des JM vaudront une qualification olympique. C’est un signal fort. Il y a un besoin de travail et de planification et nous comptons donc sur les quatre prochaines années, soit sur le rendez-vous de Tarente-2026, pour porter à quatre, le nombre de disciplines des JM qualificatives aux JO de Los Angeles ».

Evoquant le tournoi de football des JM-2022 qui concernera la catégorie des moins de 18 ans (U-18), le dirigeant italien de 54 ans s’est montré enthousiaste à l’idée d’ouvrir la compétition aux jeunes, refusant de parler de « préjudice » au rendez-vous d’Oran.

« Les JM ont toujours eu une grande considération pour les jeunes et les équipes U19, qui constituent l’avenir du sport olympique et des nations elles-mêmes. C’est donc notre volonté d’offrir à ces jeunes, l’occasion de pouvoir vivre et comprendre l’émotion d’un grand événement sportif.
J’imagine déjà un garçon de 18 ans qui assistera pour la première fois à une cérémonie d’ouverture, un moment important, avec un stade rempli de 40.000 spectateurs enthousiastes. Pour nous, ce n’est donc pas un préjudice mais une belle opportunité », a-t-il dit, laissant entendre que les JM-2022 se dérouleront sans problème en présence du public.

L’engagement du Président Tebboune, une « grande impulsion »

Par ailleurs, l’ancien rameur italien, double champion olympique-1988 et 1996, a avoué que le CIJM avait « sérieusement envisagé » à un certain moment de réfléchir sur le sort de ces jeux notamment en raison du Covid-19.

« Il y a un an, les travaux étaient très en retard (…) Mais ma volonté était de continuer à vérifier la possibilité de tenir ces Jeux et dans ce cas, je dois dire merci au président de la République (M. Abdelmadjid Tebboune) et au Gouvernement algérien qui nous ont assurés de leur entière disponibilité. C’est absolument une grande impulsion.
Lors de ma dernière rencontre avec le président de la République, cette volonté de maintenir les Jeux en Algérie, pour marquer son grand retour sur la scène sportive internationale, a été soulignée », a salué Davide Tizzano.

Et d’ajouter dans le même ordre d’idée: « La Commission de coordination du CIJM continue de faire son travail et surtout, nous avons l’engagement personnel du président de la République algérienne qui nous a garanti une disponibilité maximale dans la résolution des problèmes. Alors encore merci au Président Tebboune et au Gouvernement qui ont contribué à la réalisation de tout cela ».

Sur un autre registre, le successeur de l’Algérien Amar Addadi à la tête du CIJM s’est dit émerveillé par le Sud algérien, notamment Djanet, où il a eu récemment « la chance de côtoyer des gens exceptionnels et des guides Touaregs ».

C’était « un séjour fantastique qui a changé ma vision du monde parce que je crois que le Sahara algérien est un endroit merveilleux que tout le monde devrait visiter », a témoigné M. Tizzano, annonçant qu’il passerait « quelques jours » en Algérie avant le début des Jeux « pour s’assurer que tout est en place ».  APS..

Jeux Méditerranéens 2022: la première étape des inscriptions attire un grand nombre de sportifs

Jeux Méditerranéens 2022: la première étape des inscriptions attire un grand nombre de sportifs

ORAN – La première étape des inscriptions des sportifs en vue de la 19e édition des Jeux Méditerranéens (JM) prévue cet été à Oran attire un grand nombre de candidats des 26 pays concernés, ce qui constitue « un indice encourageant quant à la réussite de l’évènement », selon les organisateurs.
L’Algérie, pays hôte, sera représentée pour l’occasion par une délégation comportant un peu plus de 450 athlètes, qui vont concourir dans pratiquement les 24 disciplines sportives retenues dans le programme de ces JM, précise-t-on de même source.

Outre l’Algérie, la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal devraient être représentés aussi par d’importantes délégations, surtout qu’il s’agit de pays ayant des traditions dans ces jeux, qu’ils ont d’ailleurs souvent dominés.
Les comités sportifs olympiques de ces pays ont déjà transmis de larges listes de leurs athlètes dans le cadre de cette première étape des inscriptions, lancée par le comité d’organisation des JM il y a de cela quelques semaines et qui s’achèvera fin mai en cours, a-t-on souligné de même source.

Les JM d’Oran, initialement prévus pendant l’été 2021 ont été finalement reportés du 25 juin au 5 juillet 2022, à cause de la crise sanitaire mondiale liée à la propagation du Coronavirus.

C’est la deuxième fois que l’Algérie accueille cette manifestation sportive après 1975, à l’occasion de la 7e édition. APS..

JM-Oran 2021 : Naouel Ben Kafour, nouvelle secrétaire générale

Mme Naouel Ben Kafour a été désignée nouvelle secrétaire générale des Jeux méditerranéens (JM-2021) (reportés à 2022) prévus à Oran (25 juin-6 juillet), en remplacement d’Abdelkader Maâtallah, a appris l’APS hier auprès du Comité d’organisation de la 19e édition des JM (COJM).Maître de conférences à l’école nationale supérieure (ENS) de Bouzaréah, Naouel Ben Kafour avait occupé, entre autres, le poste de cheffe de cabinet du ministre délégué chargé du sport d’élite.
Elle remplace Abdelkader Maâtallah, ancien entraîneur de football notamment du MC Oran (Ligue 1 algérienne de football).
La campagne officielle de promotion de la
19e édition des JM a été lancée, jeudi dernier, à Oran, coïncidant avec les 100 jours (J-100) restants du coup d’envoi de la messe sportive méditerranéenne.
Rappelons que la 19e édition des JM-2021 avait été attribuée à la ville d’Oran en août 2015, à Pescara (Italie), à l’issue du vote des membres du Comité international des jeux méditerranéens (CIJM). La capitale de l’Ouest algérien a été largement préférée à la ville tunisienne de Sfax pour l’organisation de l’évènement, étant élue avec 51 voix contre 17.
L’Algérie avait déjà abrité les JM en 1975 à Alger. Les derniers Jeux méditerranéens avaient eu lieu à Tarragone (Espagne 2017). el moudjahid

Jeux méditerranéens: fournir tous les moyens pour faciliter la mission des journalistes algériens et étrangers

ORAN- Le ministre de la Communication Mohamed Bouslimani a affirmé lundi d’Oran que l’Algérie fournira tous les moyens et les équipements pour faciliter la mission des journalistes algériens et étrangers lors de la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022.
Dans une déclaration à la presse, en marge de sa visite d’inspection à différentes infrastructures sportives qui accueilleront les compétitions de cette manifestation sportive, le ministre a souligné que « le secteur de la communication en Algérie possède une expérience dans la couverture d’événements pareils. Nous mettrons tous les moyens dans toutes les installations sportives dans lesquelles auront lieu les compétitions de cette manifestation méditerranéenne, de même que les hôtels qui accueilleront les délégations pour faciliter la mission des journalistes algériens et étrangers ».

A ce propos, M. Bouslimani a déclaré que « le Centre international de presse a pour première mission de fournir tous les moyens et les équipements nécessaires aux journalistes algériens et étrangers pour la réussite de cet important événement », affirmant, dans le même contexte, que « l’Algérie réussira l’organisation de ces jeux et relèvera le défi car habituée aux succès », ajoutant « l’Algérie est prête à accueillir cet événement sportif méditerranéen ».
Concernant la couverture médiatique par la presse étrangère, le ministre a fait savoir, dans une allocution prononcée au siège de la Radio régionale d’Oran, que « la presse étrangère sera présente en force aux côtés de la presse nationale, car il y a aujourd’hui environ 60 médias agréés en Algérie et nous nous attendons à des journalistes accompagnant les différentes délégations des pays de la Méditerranée, ainsi qu’à des journalistes en provenance d’autres pays en dehors du bassin méditerranéen pour couvrir cet important événement que l’Algérie accueillera ».

M.Bouslimani a, en outre, indiqué que « l’écho des JM à l’intérieur du pays ne suffit pas, mais ce que nous attendons est que l’écho soit répercuté à l’extérieur du pays », appelant la presse nationale publique et privée à mettre en avant les réalisations sportives en Algérie, de même que les acquis culturels, touristiques et économiques dans différents domaines ».
« La presse nationale, publique et privée, transmettra l’image de l’Algérie dans ces jeux et sera le miroir de l’Algérie en général et Oran en particulier. Nous sommes confiants qu’elle sera prête à couvrir cet événement sportif », a souligné le ministre, appelant, d’autre part, à sensibiliser les citoyens algériens, notamment oranais et des villes limitrophes d’Oran, sur l’importance de cet événement sportif.

Après avoir inspecté les différentes infrastructures sportives consacrées aux Jeux méditerranéens, le ministre a visité le musée du journal « El-Djomhouria » paraissant à Oran, ainsi que les sièges de la Radio régionale d’Oran et de la station régionale de l’Entreprise publique de télévision (EPTV). APS…

Jeux méditerranéens : Le Premier ministre reçoit le président du Comité international

Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a reçu, hier au palais du Gouvernement, le président du Comité international des jeux Méditerranéens (CIJM), Davide Tizanno, accompagné de son Secrétaire général, Iakovos Filippousis, qui se trouvent à Alger pour une visite de travail dans le cadre de la préparation de la 19e édition des jeux Méditerranéens (JM) Oran-2022, a indiqué un communiqué des services du Premier ministère. Cette audience, ajoute le communiqué, a été «l’occasion de passer en revue l’état d’avancement des préparatifs, d’autant que le Président du Comité international a fait part de son soulagement quant à la cadence des travaux dans les infrastructures sportives qui doivent s’achever dans les tout prochains jours, outre la maîtrise des différents aspects d’organisation, ce qui confirme la réussite prévue de cette manifestation sportive». La rencontre s’est déroulée en présence du Conseiller du président de la République, Adelhafidh Allahoum, du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, et du commissaire des jeux Méditerranéens (JM) Oran-2022, Mohamed Aziz Derouaz.

El moudjahid…

JM Oran-2022: sept offres reçues liées aux cérémonies d’ouverture et de clôture

ORAN – Pas moins de sept offres ont été reçues par le comité d’organisation de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM), prévue l’été prochain à Oran, liées aux cérémonies d’ouverture et de clôture de cet évènement sportif, a indiqué mardi le commissaire aux JM, Mohamed Aziz Derouaz.
L’ancien ministre de la jeunesse et des sports a déclaré à la radio nationale que les offres en question feront l’objet d’une étude préalable par la commission spécialisée composée de représentants de départements ministériels et de quelques spécialistes, pour en choisir les meilleures très prochainement.

La commission des cérémonies d’ouverture et de clôture des JM vient d’être confiée à Salim Dada, un ex-Secrétaire d’Etat chargé de la production culturelle (janvier-juin 2020), qui a été installé dans ses nouvelles fonctions le 19 janvier dernier.

Par ailleurs, M. Derouaz a poursuivi que l’Algérie « s’apprête à lever un nouveau défi afin de confirmer ses capacités et son expérience en matière d’organisation des grands événements internationaux ».
A ce propos, il a souligné que les paris auxquels est encore confronté le comité d’organisation qu’il préside, se situent notamment dans la réception de toutes les installations sportives retenues pour accueillir l’événement.

Et d’ajouter: « Depuis que je suis en poste en octobre dernier, nous avons remarqué un changement significatif dans l’évolution des préparatifs à tous les niveaux. Une chose est sûre maintenant: la réception de plusieurs installations sera progressive, et s’étalera jusqu’au mois en mars prochain ».

Evoquant l’état des lieux au niveau des chantiers du nouveau complexe sportif d’Oran, l’ancien entraîneur de la légendaire sélection nationale de handball des années 1980 a fait savoir que le stade de football (40.000 places) et la piste d’athlétisme sont déjà aptes pour le service après avoir été entièrement équipés. Quant à la salle omnisports, le taux d’avancement des travaux est estimé à environ 90 %, tandis que celui du centre nautique, composé de trois piscines, est de 80% ».

Lire aussi: Le Président Tebboune reçoit le Commissaire aux Jeux Méditerranéens Oran-2022

Pour M. Derouaz, qui a été reçu lundi par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour lui faire un exposé sur l’évolution des préparatifs des JM dans tous les domaines, la réception de la totalité du complexe sportif d’Oran est prévu « pour mars prochain ».

La prochaine édition de la messe sportive méditerranéenne, que l’Algérie organise pour la deuxième fois de son histoire après avoir abrité la 7e édition en 1975 à Alger, aura lieu du 25 juin au 5 juillet 2022.