Le Président Tebboune entame une visite d’Etat en Italie à partir de mercredi

Le Président Tebboune entame une visite d’Etat en Italie à partir de mercredi

ALGER – Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, entame mercredi une visite d’Etat de trois jours en Italie à l’invitation de son homologue italien, M. Sergio Mattarella, a indiqué mardi un communiqué de la Présidence de la République.
« A l’invitation du Président de la République d’Italie, M. Sergio Mattarella, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune entame à partir de demain une visite d’Etat de trois jours en République italienne », lit-on dans le communiqué.

« Cette visite revêt une importance particulière dans le raffermissement des liens d’amitié historiques et le renforcement des relations bilatérales dans de nombreux domaines, notamment dans le volet économique, et ce, dans le cadre d’une vision nouvelle des deux Présidents visant à insuffler une nouvelle dynamique au dialogue et à la coopération stratégique entre les deux pays voisins et amis », a ajouté la même source. APS..

Agriculture/Micro-entreprises: signature d’un avenant d’une convention-cadre

Agriculture/Micro-entreprises: signature d’un avenant d’une convention-cadre

ALGER – Un avenant de la convention cadre conclue entre les secteurs de l’Agriculture et des Micro-entreprises a été signé, lundi à Alger, portant inclusion de volets agricoles supplémentaires au profit des porteurs de projets, a indiqué un communiqué des services du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises.
L’avenant a été signé au siège du ministère de l’Agriculture par le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Micro-entreprises, Nassim Diafat et le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohamed Abdelhafidh Henni en présence de cadres des deux secteurs.

Il s’agit selon l’avenant d’appuyer les micro-entreprises activant dans le domaine du transport de céréales et produits agricoles stratégiques en garantissant un plan de charge chez les instances publiques sous la tutelle du secteur de l’Agriculture.

L’avenant prévoit la création des micro-entreprises dans le domaine de transport permettant de plafonner les financement selon des études économiques assurant une rentabilité de ces projets.

Il s’agit également d’encourager la réalisation des structures de stockage par les entreprises publiques en collaboration avec les micro-entreprises dans le cadre des contrats de sous-traitance.

Intervenant à l’occasion, M. Diafat a souligné « l’engagement permanent à son secteur de financer les micro-entreprises activant dans le domaine agricole en fonction des besoins et des opportunités d’investissement dans ce secteur stratégique ».
Cette démarche, poursuit M. Diafat, a pour objectif d’une part, d’appuyer le secteur et de garantir le plan de charge des chefs de micro-entreprises et les porteurs de projet, d’autre part ».

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture a émis des instructions à l’effet d’accélérer la finalisation du recensement des assiettes foncières dédiées aux investisseurs tenant compte de certaines normes techniques qui permettent le lancement immédiat des projets, pour ne citer que la vérification de l’aménagement des surfaces, de la proximité des réseaux électriques et de la disponibilité des ressources hydriques.

Les deux ministres se sont félicités du niveau de coordination entre les deux départements en matière d’accompagnement des investisseurs dans les domaines liés à l’agriculture.

Ils ont convenu aussi de procéder à la mise en œuvre, à partir du mois de juin prochain, des engagements prévus dans le cadre de la convention signée ».  APS…

Industrie pharmaceutique : «El Djazaïr Healthcare» vers une dimension africaine

Industrie pharmaceutique : «El Djazaïr Healthcare» vers une dimension africaine

Le président de la Fédération internationale pharmaceutique (FIP) pour l’Afrique, Prosper Hiag, a appelé hier à Dakar (Sénégal) à organiser le Salon de l’industrie pharmaceutique «El Djazaïr Healthcare», dont la première édition s’est tenue au Sénégal, dans d’autres pays africains. Dans une déclaration à l’APS en marge de la clôture de la première édition du Salon pharmaceutique «El Djazaïr Healthcare» (17-20 mai 2022), M. Hiag a encouragé l’Algérie à «poursuivre ses efforts pour l’organisation l’expositions analogues dans les autres pays africains après l’édition sénégalaise» qui a montré, a-t-il dit, «le niveau atteint par l’industrie pharmaceutique algérienne». Selon lui, l’industrie pharmaceutique s’est développée en Afrique grâce à «la volonté politique des pays africains qui, après avoir cerné les besoins de leurs citoyens en médicaments, ont mobilisé des ressources humaines qualifiées pour accompagner le secteur et mis les moyens nécessaires». La coopération régionale dans ce domaine «s’impose comme une évidence pour libérer les pays du continent dela dépendance en matière de médicaments et de santé en général», a-t-il soutenu, insistant notamment sur l’importance de la coopération dans le domaine scientifique, pédagogique et de la formation. M. Hiag a, par ailleurs, appelé à aider les étudiants africains à bénéficier de bourses dans les universités algériennes afin de contribuer à relever le défi auquel sont confrontés les systèmes de santé dans la région. Evoquant la situation épidémiologique liée à la Covid-19, il a salué les efforts consentis par les autorités algériennes pour renforcer le système de santé par la mobilisation de grandes quantités de vaccins, d’un nombre suffisant de masques de protection et d’importantes quantités d’oxygène et de solution hydroalcoolique à travers l’intensification de sa production locale, rappelant que l’Algérie a aidé certains pays de la région pendant la pandémie. el moudjahid…

Vers la création d’une Association internationale des Amis de la Révolution algérienne

Vers la création d’une Association internationale des Amis de la Révolution algérienne

ALGER – Une Association internationale des Amis de la glorieuse Révolution algérienne, appelée à constituer un cadre idoine pour préserver et promouvoir les valeurs et principes constitutifs de la Révolution du 1er novembre, sera créée, conformément aux recommandations du colloque international qui s’était tenu récemment à Alger.
A l’issue des travaux du colloque international des Amis de la Révolution algérienne, qui s’est tenu sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à Alger les 17 et 18 mai 2022, les participants ont adopté une recommandation portant sur la création d’une Association internationale des Amis de la Révolution algérienne, appelée à constituer un cadre idoine pour préserver et promouvoir les valeurs et principes constitutifs de la Révolution du 1er novembre 1954 et renforcer ainsi les liens de solidarité et de communion entre tous ceux qui y sont attachés. Khenchela et à ses supporters pour l’ accession en Ligue 1 professionnelle de football. Plein succès à l’équipe dans son parcours footballistique. APS..

Le ministre de l’Intérieur en visite de travail au Qatar

Le ministre de l’Intérieur en visite de travail au Qatar

ALGER – Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud effectue à partir de lundi une visite de travail de trois jours au Qatar à l’invitation du Premier ministre, ministre de l’Intérieur qatari, Cheikh Khalid bin Khalifa bin Abdulaziz Al-Thani, indique un communiqué du ministère.
Cette visite, qui s’inscrit dans le cadre du « renforcement des relations de coopération entre l’Algérie et le Qatar », constitue une opportunité pour « évoquer les moyens de raffermissement de la coopération et l’échange d’expérience dans les domaines liés à la sécurité, la protection civile, la gestion des risques et la modernisation », précise le communiqué.

M. Beldjoud devra prendre part, au Qatar, aux travaux de la 14ème édition du Salon « Milipol Qatar », organisé du 24 au 26 mai au Centre des expositions et des conférences de Doha.
Le Salon qui porte sur les dernières innovations en matière de sécurité et de protection civile, verra la participation de 40 pays. APS..

Mise en service du complexe de fabrication de l’acier plat : Couvrir le marché algérien

Mise en service du complexe de fabrication de l’acier plat : Couvrir le marché algérien

La mise en service du complexe de fabrication de l’acier plat est prévue «pour très bientôt». L’objectif principal de ce projet d’envergure «est de couvrir le marché algérien en matière du rond à béton et le fil machine», a assuré le directeur commercial de Tosyali Algérie, Ufuk Yeniocak. Il a précisé que ce projet est l’un des investissements phares et c’est un calque de la société Tosyali Algérie de Béthioua, leader dans le domaine sidérurgique en Algérie.

«C’est un investissement très important en matière de production d’acier plat. Nous envisageons la production de 2 millions de tonnes d’acier plat par an. C’est un projet qui ouvre de nouvelles portes aux investisseurs», détaille-t-il dans une déclaration à El Moudjahid en marge du Salon Batimatec. En outre, le responsable a indiqué que cet investissement va assurer la disponibilité de la matière première avec une capacité de production de 2 millions de tonnes d’acier plat par an. «Elle sera disponible en dinar algérien. On vise aussi à travers ce projet à augmenter le taux d’intégration de toutes les industries. L’objectif aussi est de répondre à la demande des sociétés de sous-traitance. Elle devra aussi contribuer à la réduction de la facture d’importation de ce produit», souligne-t-il. En effet, l’usine prévoit la création de quelque 2.000 nouveaux postes d’emploi directs et indirects. Actuellement, Tosyali, installée en Algérie depuis 2007 et qui a commencé sa production en 2013, emploie 4.000 travailleurs avec 15.000 emplois indirects, rappelle-t-il. Ce projet s’inscrit en ligne droite avec la nouvelle vision du gouvernement algérien pour promouvoir l’investissement et développer et diversifier l’économie nationale. «Ce nouveau complexe de production d’acier plat va toucher les secteurs de l’industrie automobile, l’électroménager, le secteur maritime avec la construction des bateaux et les panneaux-sandwichs et le secteur agricole», poursuit-il. Ainsi, les promoteurs de ce mégaprojet projettent la production de 2 millions de tonnes par an d’acier plat laminé à chaud et 700.000 tonnes par an d’acier laminé à froid et 400.000 tonnes par an d’acier galvanisé. Le responsable turc a mis en avant la coopération commerciale et économique algéro-turque. «Tosyali Algérie en est la preuve d’un investissement important et réussi et reconnu mondialement, mais derrière tout ça, il y a 30 ans de collaboration bilatérale», soutient-il. Il a rappelé que Tosyali Algérie est «le premier exportateur hors hydrocarbures ayant permis la réduction de l’importation et l’exportation avec des prix raisonnables, les moins chers dans le monde avec des normes internationales». Il a indiqué en ce sens que Tosyali Algérie était, en octobre 2021, le premier exportateur vers les Etats-Unis. Les produits sont exportés vers les cinq continents, à l’exception de l’Australie en raison du coût du fret. «Nous avons même concurrencé la Chine en 2021 et nous avons exporté vers l’Indonésie. Nous avons réalisé aussi des exportations vers l’Italie, la Hollande, la Belgique, la Grande-Bretagne, les USA, le Canada, le Sénégal et l’Angola, en Afrique. En moins de 10 ans, Tosyali Algérie a réussi à atteindre des exportations importantes», se félicite-t-il. Elmoudjahid..