L’attaque de vendredi contre un camion de forains a fait 31 morts et 17 blessés, selon un bilan établi par le communiqué publié samedi par le gouvernement de transition malien.

« Des bandits armés non identifiés ont attaqué et incendié le camion transportant des forains à mi-chemin entre le village de Songho et la route bitumée (RN15). Le bilan établi fait état de 31 morts, 17 blessés et le camion calciné », indique le communiqué en soulignant que des renforts étaient « actuellement déployés » dans le secteur pour traquer les auteurs.

Selon des témoignages concordants, « le véhicule a été attaqué par les terroristes qui ont assassiné d’abord le chauffeur avant de fermer le véhicule et d’y mettre le feu avec ses passagers à l’intérieur ».

Cette attaque meurtrière a été condamnée par de nombreux leaders de la classe politique malienne sur les réseaux sociaux.  Dans son communiqué, le gouvernement a tenu à assurer aux populations que « toutes les mesures seraient prises pour arrêter et punir les auteurs de cet acte ignoble et tragique ».

EL MOUDJAHID

Partagez......... شارك
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin