Le coin du copiste : 5e édition des nuits de la calligraphie et du manuscrit

Le coin du copiste : 5e édition des nuits de la calligraphie et du manuscrit

Le musée national de la calligraphie islamique de Tlemcen organisera la 5e édition des nuits de la calligraphie et du manuscrit à partir du 14 avril prochain, à l’occasion du mois du Ramadhan. A cette occasion, une exposition de manuscrits issus du fonds du Centre national de recherche en sciences islamiques et de la civilisation de la wilaya de Laghouat sera organisée tout au long du mois sacré.
Une conférence nationale intitulée «les manuscrits tributaires de la mémoire et porteurs du savoir» a été programmée. Elle sera animée par Ahmed Bensaghir, du Centre de recherche en sciences et civilisation islamiques de Laghouat. Celle-ci sera suivie par deux autres, l’une sur le thème «les trésors familiaux en Algérie entre excès et négligence» et l’autre sur «les techniques de traitement du manuscrit : le problème des copies multiples comme modèle». El moudjahid..

Coronavirus: 1 nouveau cas et aucun décès

Coronavirus: 1 nouveau cas et aucun décès

ALGER – Un (1) nouveaux cas confirmé de coronavirus (Covid-19) a été enregistré, alors qu’aucun décès n’a été déploré ces dernières 24 heures en Algérie, a indiqué mercredi le ministère de la Santé dans un communiqué.
Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 265731, tandis que celui des décès demeure inchangé, soit 6874 cas.

Le nombre total de patients guéris demeurent, également, inchangé, soit 178327 cas.

Par ailleurs, 2 patients sont actuellement en soins intensifs, précise la même source, ajoutant que 47 wilayas n’ont enregistré aucun cas et une wilaya a enregistré un seul cas.

Le ministère de la Santé rappelle, par la même occasion, la nécessité de maintenir la vigilance, en respectant les règles d’hygiène, la distanciation physique et le port du masque.

Ramadhan: une alimentation équilibrée favorise les bienfaits du jeûne

Ramadhan: une alimentation équilibrée favorise les bienfaits du jeûne

ALGER – Le diététicien Dr. Toufik Melzi a mis en avant, mardi à Alger, l’importance de suivre une alimentation équilibrée pendant le mois sacré de Ramadhan afin de bénéficier réellement des bienfaits du jeûne, rappelant par la même « les avantages innombrables de ce rite ».
Intervenant lors d’une conférence sur les « Bienfaits du jeûne et de la nutrition correcte », tenue au siège du Centre culturel islamique (CCI), Dr. Melzi a précisé que le suivi d’une alimentation équilibrée et l’évitement de toute forme d’excès après la rupture du jeûne permettraient à l’individu de bénéficier réellement des nombreux avantages du jeûne, citant plusieurs études scientifiques modernes menées sur les avantages du jeûne pratiqué au sein des sociétés occidentales, à l’instar de jeûne thérapeutique et jeûne intermittent.

Le conférencier a, par la suite, énuméré certains avantages, axés notamment sur l’élimination par le corps de diverses toxines accumulées, le renouvellement cellulaire, le renforcement du système immunitaire et des cellules souches.
Quant au rabattement par l’Algérien sur l’excès de consommation pendant le mois sacré de divers types de sucreries et de gras, le spécialiste a mis en garde contre l’impact ô combien négatif de ces mauvais comportements sur la santé, ces gestes qui empêchent, explique-t-il, le corps de récupérer après un mois de jeûne.

Il a recommandé, toutefois, de « consommer des aliments naturels pour réduire les complications des maladies provoquées par un régime alimentaire malsain et tout à fait déséquilibré », dira-t-il.

De même qu’il est conseillé, poursuit le spécialiste, de « revenir à chaque fois aux recommandations de la Sunna au sujet de l’alimentation équilibrée, loin de toute forme de gaspillage », c’est-à-dire de suivre « une alimentation saine qui préserve à l’être humain sa santé et lui procure du bien-être ». APS..

Judo/Sélection algérienne: Sonia Asselah décroche la 3e Dan

Judo/Sélection algérienne: Sonia Asselah décroche la 3e Dan

ALGER – La Fédération algérienne de judo (FAJ) a annoncé mercredi que l’internationale Sonia Asselah, de la catégorie des plus de 78 kilos, a décroché le grade de troisième Dan.
La native de Tizi-Ouzou (31 ans) a été honorée aussi bien par le Président de l’instance fédérale que par le Directeur technique national, respectivement Yacine Sillini et Samir Sebaâ, en présence des entraîneurs nationaux des sélections féminines et de certains membres du Bureau fédéral.

Asselah compte parmi les judokas algériens les plus capés. Elle a été plusieurs fois championne d’Algérie, et plusieurs fois championne d’Afrique. Elle compte également trois olympiades d’été à son palmarès (2012, 2016 et 2021).

Autre fait marquant dans la carrière d’Asselah, le fait d’avoir été porte-drapeau de la délégation algérienne pendant les Jeux Olympiques de 2016 à Rio. APS..

Adhésion à l’Otan : La Finlande 31e membre de l’Alliance ?

Adhésion à l’Otan : La Finlande 31e membre de l’Alliance ?

La Finlande a publié hier un rapport-clé sur sa situation stratégique après le conflit ukrainien, prélude à un débat sur une désormais probable candidature historique à l’Otan d’ici l’été.

Avant la guerre en Ukraine, voir la Finlande rompre avec sa ligne historique de non-alliance militaire n’était qu’une option rhétorique qui dormait dans un carton, faute de soutien suffisant. Mais en quelques semaines, tout a basculé : le soutien à l’adhésion, qui végétait à 20-30% depuis des décennies, a plus que doublé au-delà des 60%. Le dernier sondage publié lundi le crédite même de 68% pour seulement 12% d’opinions défavorables. Au Parlement aussi, une nette majorité se dessine, avec le revirement de plusieurs partis jusque-là opposés.
C’est au Parlement qu’a été remis hier un «livre blanc» sur la situation stratégique de la Finlande préparé par l’exécutif depuis début mars. Parmi les députés ayant déjà fait connaître leur position en cas d’un vote, une centaine sont en faveur d’une adhésion et seulement 12 sont contre, sur un total de 200, selon les pointages effectués par les médias finlandais. Le débat dans l’hémicycle doit formellement débuter mercredi prochain, selon le calendrier parlementaire. En parallèle, Helsinki a multiplié les contacts avec la plupart des 30 membres de l’Otan ainsi qu’avec la Suède, où les lignes ont également beaucoup bougé en faveur d’une possible candidature. La Première ministre finlandaise, Sanna Marin, dont le parti social-démocrate était historiquement opposé à l’Otan, a estimé, la semaine dernière, que le débat devrait se terminer avant le début de l’été. Soit juste avant un important sommet de l’Otan prévu les 29 et 30 juin à Madrid.
Les sociaux-démocrates suédois ont annoncé lundi l’ouverture d’un débat interne. Et le mouvement d’extrême droite des Démocrates de Suède (SD) s’est décidé pour la première fois à soutenir une candidature si la Finlande se lançait. Le secrétaire général de l’Otan, le Norvégien Jens Stoltenberg, a réaffirmé à de nombreuses reprises ces dernières semaines que la porte était ouverte aux deux pays nordiques, déjà devenus des partenaires de plus en plus proches de l’Otan depuis la fin de la Guerre froide. Les autres voisins nordiques et baltes sont tous déjà membres de l’Otan — Norvège, Danemark, Islande dès la fondation en 1949, ainsi que la Pologne depuis 1999 et l’Estonie, Lituanie et Lettonie depuis 2004. En cas d’adhésion de la Finlande, les frontières terrestres entre les pays de l’Otan et la Russie doubleraient d’un coup, avec 1.300 kilomètres de plus. Selon Helsinki, l’Otan pense qu’il faut quatre à douze mois pour boucler le processus pour faire de la Finlande le 31e membre — ce qui nécessite un accord et une ratification unanime des membres actuels.
Quelle réaction de la Russie ? Moscou a mis en garde Stockholm et Helsinki qu’une adhésion aurait «des conséquences politiques et militaires». El moudjahid