Equipe nationale : L’effectif se complète

Le staff technique de l’équipe nationale a remplacé le match amical face à la Gambie, prévu avant-hier, par une séance d’entraînement au complexe sportif d’Al-Egla, à Doha. Contrairement aux séances précédentes, il y avait cette fois un nombre plus important de joueurs, avec les arrivées notamment de Youcef Belaïli, Mehdi Tahrat, Houcine Benayada, Mohamed-Amine Tougaï et l’intégration de Ramy Bensebaïni, remis de son rhume. Sofiane Feghouli, lui, devrait reprendre les entraînements incessamment.

Ainsi avec les arrivées de Riyad Mahrez, Saïd Benrahma, Raïs Mbolhi et Mustapha Zeghba, tous attendus pour la soirée, le groupe des Verts devrait se compléter en prévision du match face au Ghana. Selon une source interne, Djamel Belmadi pourra disposer de l’intégralité de son effectif à l’occasion de la rencontre amicale face aux Black Stars, prévu mercredi 5 janvier. D’ici là, Aissa Mandi et Baghdad Bounedjah, retenus en club, auront rejoints leurs coéquipiers. Ce qui doit soulager le staff technique, confronté à une cascade d’absences durant les premiers jours du stage, au point où Belmadi à dû faire appel à un élément «externe», en l’occurrence Abderrahmane Medjadel, pour pallier l’absence des deux autres gardiens de but retenus pour la CAN (Mbolhi et Zeghba).

Examens rassurants pour Feghouli

Actuellement, seuls Sofiane Feghouli blessé, et Sofiane Bendebka, testé positif au Covid-19, sont en marge du groupe. Néanmoins, le milieu de terrain de Galatasaray (Süperlig, Turquie) a passé une autre batterie d’examens, samedi dernier, dont les résultats se sont révélés rassurants. Les doutes quant à sa participation à la CAN dissipés, il devrait reprendre les entraînements incessamment, rassure la FAF dans un communiqué. Les Verts effectueront encore trois séances d’entraînement et joueront un match amical face au Ghana avant de clôturer le stage de Doha. Les coéquipiers de Riyad Mahrez sont attendus au Cameroun, jeudi prochain.

Covid-19: lancement de la 3e campagne de vaccination des personnels de l’Education

ALGER – Le ministère de l’Education nationale a lancé, dimanche en coordination avec le ministère de la Santé, la troisième campagne de vaccination de son personnel contre la COVID-19, parallèlement à la fin des vacances de l’hiver, a-t-on observé auprès des unités de dépistage et de suivi (UDS) à Alger.
Lors d’une tournée à travers les UDS au niveau de certains établissements éducatifs de la wilaya d’Alger, l’APS a relevé une affluence mitigée du personnel de l’éducation nationale (enseignants, encadreurs, travailleurs) pour se faire vacciner en réponse à l’appel de la tutelle.

Cette campagne de vaccination contre la COVID-19 coïncide avec le retour des élèves aux bancs de l’école après les vacances de l’hiver pendant 20 jours.

Dr. Fenene Mechri, médecin généraliste spécialiste dans la santé scolaire à l’UDS, a indiqué que le manque d’affluence au premier jour de cette campagne est dû à plusieurs raisons dont la crainte pour se faire vacciner, mettant en avant l’importance de la vaccination qui aide à réduire les complications graves du virus.
Le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed avait appelé, le weekend dernier, les associations des parents d’élèves à « participer effectivement » à la troisième campagne de vaccination des personnels du secteur pour préserver les vies et poursuivre les études.

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune avait insisté, lors de la réunion du Conseil des ministres du 12 septembre dernier, sur la nécessité de vacciner tous les personnels du secteur de l’éducation contre la COVID-19 avant la rentrée scolaire.

Le 22 août dernier, le ministère de l’Education a lancé en coordination avec le ministère de la Santé, une large opération de vaccination au profit des personnels du secteur contre la pandémie de la COVID-19, en prévision de la rentrée scolaire 2021/2022.

Pour la réussite de cette opération, 1433 unités de dépistage et de suivi ont été affectées au niveau des établissements scolaires ainsi que 41 services de médecine du travail et 16 centres médico-sociaux.

Box-office chinois 2021 : 7 milliards USD de recettes

Les recettes du box-office chinois ont dépassé  les 7,3 milliards de dollars en 2021, continuant à dominer le marché mondial du cinéma, a déclaré, samedi, l’Administration du cinéma de Chine. Les recettes annuelles du box-office ont atteint 47,26 milliards de yuans, dont 84,49% proviennent des productions nationales. Le nombre d’écrans de cinéma a atteint 82.248 en 2021, soit le plus grand nombre au monde, en hausse de 6.667 par rapport à l’année précédente. En tant que plus grand marché du cinéma au monde en 2021, l’industrie cinématographique chinoise a connu une reprise rapide malgré l’impact négatif de la Covid-19.

Alger: démantèlement de plusieurs réseaux criminels la veille du nouvel an

ALGER- Les unités du groupement territorial de la Gendarmerie nationale d’Alger ont démantelé des réseaux criminels qui ont sévi durant les célébrations du nouvel an, a indiqué dimanche un communiqué de ce corps de sécurité.
Le dispositif sécuritaire mis en place par la Gendarmerie nationale pour sécuriser les célébrations du nouvel an, à travers la mobilisation des unités opérationnelles fixes et mobiles, a permis « l’arrestation de treize (13) individus recherchés et la saisie de 8.934 unités de boissons alcoolisées, 3.678 comprimés psychotropes, 13 grammes de cocaïne, 19 grammes de kif traité, une moto, une voiture touristique et un montant de 132.480 DA », a précisé la même source.

« Une fois l’enquête achevée, les individus arrêtés seront présentés devant les juridictions compétentes », a ajouté le communiqué.

Espagne: près de cinq tonnes de haschich saisies et trois Marocains arrêtés

MADRID – Le service de surveillance douanière de l’Agence espagnole des impôts est intervenu dans les eaux à l’est du détroit de Gibraltar pour saisir un bateau semi-rigide qui transportait près de cinq tonnes de haschich et a procédé à l’arrestation de ses trois membres d’équipage, tous de nationalité marocaine, ont rapporté des médias locaux.

L’opération, menée avec des moyens aéronavals dans la nuit de mercredi dernier, a conduit à la plus grande saisie de haschich réalisée par la surveillance douanière sur un seul bateau semi-rigide, précise un communiqué de l’agence fiscale, cité par le site espagnol Diario Area.

Les enquêteurs attribuent à ce bateau le rôle de bateau-mère ou de fournisseur d’autres bateaux « pneumatiques », qui introduiraient la drogue sur le territoire espagnol.

L’opération avait commencé au moment où les moyens de contrôle aérien de l’Administration fiscale détectent, à l’est du détroit de Gibraltar, une embarcation semi-rigide de 12 mètres de long motorisée avec quatre moteurs hors-bord de 300 CV chacun et transportant une grande quantité de colis, du même type que ceux normalement utilisés pour le transport de stupéfiants.

Une opération aéronavale est aussitôt ordonnée et deux navires douaniers basés à la commune d’Algésiras (sud de l’Espagne) sont envoyés à la recherche de l’objectif, qui finissent par intercepter par surprise le navire semi-rigide au moment où il attendait de transférer la cargaison vers d’autres bateaux plus petits.

Après avoir vérifié la grande quantité de drogue que transportait le bateau et arrêté ses trois occupants, les responsables se dirigent vers la base d’Algésiras, où ils ont pesé 148 colis de haschich, d’un poids approximatif de 4.700 kg.

APS