DHAMAN : l’Algérie à la 1e position en termes de contrats et obligations en cours

ALGER-L’Algérie a occupé la 1e place en termes de contrats et obligations en cours à fin 2020 avec une valeur de 308,9 millions USD, selon un rapport de la Société arabe de garantie des investissements et des crédits à l’exportation (DHAMAN).

La société a indiqué dans son 3e rapport trimestriel pour l’exercice 2021, que l’Algérie a contracté 22% des contrats et obligations en cours de la société, lesquels se sont élevés à 1,373 milliards USD à fin 2020.

L’Algérie est suivie par la Tunisie qui occupe la 2e place avec une valeur de 171,9 millions USD, soit une part de 13%, puis par le Sultanat d’Oman dans la 3e place avec une valeur de 97,9 millions USD et avec une part de 7%.

Les données mentionnées dans le rapport montrent que l’Algérie a également occupé la 1e place dans le classement de la valeur des contrats de garantie, en fonction des Etats d’accueil des investissements et importateurs de marchandises durant la période 2008-2020, avec une valeur de 250,7 millions USD, soit un 18% de la valeur globale des contrats, suivie de la Tunisie avec une valeur de 173 millions USD (12%), ensuite la Jordanie avec une valeur de 149,3 millions USD, (11%).

Quant à la répartition géographique des opérations de la société en fonction des Etats exportateurs de l’investissement et de marchandises vers les Etats arabes et le monde durant la période 2008-2020, l’Algérie a occupé la 2e place avec une valeur de 208,4 millions USD, soit une part de15%, après le Koweït qui a contracté des contrats d’une valeur de 409,1 millions USD et avec une part s’élevant à 29%.

La Société arabe de garantie des investissements et des crédits à l’exportation « DHAMAN » , dont le siège est au Koweït, a été fondée en 1974, comme une instance arabe conjointe détenue par les Gouvernements des Etats arabes, en sus de quatre instances financières arabes. DHAMAN est la 1e instance multipartite d’assurance de l’investissement dans le monde.

APS

Organisation mardi d’une journée d’information dédiée à la promotion de l’investissement minier

ALGER – Le ministère de l’Energie et des Mines organise, mardi au Centre International des Conférences (CIC) « Abdelatif Rahal », une journée d’information dédiée à la promotion de l’investissement minier en vue de présenter aux opérateurs algériens et étrangers les opportunités d’investissement dans ce domaine.

Selon un communiqué du ministère, cette journée d’information, placée sous le haut patronage du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, s’inscrit dans le cadre du plan de relance économique notamment du secteur minier.

Elle vise la recherche et le développement minier ainsi que la promotion des opportunités d’investissement dans ce domaine, a précisé la même source.

Cette journée s’inscrit également dans « le cadre de la dynamique de changement imprimée par le ministère de l’Energie et des mines visant à encourager les investisseurs algériens et étrangers à renforcer leur présence dans le domaine minier, eu égard aux « importantes réserves minières que recèlent l’Algérie, à l’instar du fer, le phosphate, le zinc, l’or, le marbre, la baryte et autres ».

Dans ce cadre, le ministère de l’Energie et des mines s’engager à œuvrer, sous l’impulsion du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à faire promouvoir et valoriser les investissements dans le secteur minier à travers les différents dispositifs qui ont été mis en place », a ajouté le communiqué.

Parmi ces dispositifs, le ministère a évoqué la réforme du cadre législatif et réglementaire lié aux activités minières, qui doit être développé dans le respect des normes environnementales mondiales compétitives, ainsi que la fourniture d’informations et de données de base liées à la cartographie géologique et à l’inventaire minéral aux investisseurs.

APS

Eni cède une partie de ses participations à Snam dans les gazoducs reliant l’Algérie à l’Italie

MILAN – Le groupe énergétique italien Eni a annoncé avoir cédé 49,9% de ses participations dans les gazoducs qui alimentent l’Italie par le gaz algérien, à la société italienne spécialisée dans les infrastructures énergétiques, Snam.

« Eni et Snam ont conclu un accord pour la vente par Eni à Snam d’une participation de 49,9%, détenue directement et indirectement, dans certaines sociétés exploitant deux groupes de gazoducs internationaux reliant l’Algérie à Italie », lit-on dans un communiqué publié samedi sur le site-web du groupe italien.

Cette transaction comprend notamment le gazoduc onshore Trans Tunisian Pipeline Company (TTPC) allant des frontières algéro-tunisiennes à la côte tunisienne, et le gazoduc offshore Trans-Mediterranean Pipeline Company (TMPC) reliant la côte tunisienne à l’Italie.

En vertu de cet accord, Eni apportera l’intégralité de sa participation dans les deux gazoducs à une société italienne nouvellement constituée « NewCo » dans laquelle Eni continuera à détenir une participation de 50,1%, tandis que les 49,9% restants seront vendus à Snam pour 385 millions d’euros, selon le communiqué.

La Snam financera cette transaction avec ses propres ressources financières, a-t-on encore précisé.

Selon le communiqué d’Eni, « la transaction permettra de créer des synergies entre les domaines d’expertise respectifs des deux parties dans le transport de gaz sur une voie stratégique pour la sécurité de l’approvisionnement de gaz naturel en Italie, favorisant les initiatives potentielles de développement dans le secteur de l’hydrogène en provenance d’Afrique du Nord ».

Le PDG d’Eni, Claudio Descalzi, cité dans le communiqué a commenté : « Cette transaction nous permet de libérer de nouvelles ressources à utiliser sur notre parcours de transition énergétique, tout en maintenant la gestion d’une infrastructure stratégique avec la Snam pour assurer la sécurité de l’approvisionnement en gaz naturel du pays ».

Soulignant le « rôle clé » du gaz dans la transition énergétique, M. Descalzi a estimé qu’il était « important de maintenir la disponibilité et la diversification des voies d’approvisionnement pour cette ressource ».

Pour sa part, le PDG de Snam, Marco Alvera a indiqué que l’Afrique du Nord représentait une « zone clé pour le gaz », mais elle pourrait devenir, également, à l’avenir, « une plaque tournante pour la production d’énergie solaire et d’hydrogène vert ».

APS

Energie: installation du comité national chargé de l’élaboration de la stratégie nationale de l’hydrogène

ALGER – Un comité national chargé de l’élaboration de la stratégie nationale de l’hydrogène en Algérie a été installé dimanche, a indiqué un communiqué du ministère de l’Energie et des mines.

« Suite aux instructions du Premier ministre et ministre des Finances, M. Aïmene Benabderrahmane, le ministre de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Arkab, a présidé, aujourd’hui dimanche 28 novembre 2021 au siège du ministère, une réunion d’installation du comité national chargé de l’élaboration de la stratégie nationale de l’hydrogène », a précisé la même source.

La réunion d’installation de ce comité s’est déroulée en présence du Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, Noureddine Yassaa, a ajouté le communiqué.

Le comité est composé de représentants du Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, du ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, du Groupe Sonatrach, du Groupe Sonelgaz.

Il est chargé de coordonner, avec le ministère de l’Energie et des mines, l’élaboration de la feuille de route pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène en Algérie, a-t-on souligné de même source.

APS

Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de quatre nouveaux ambassadeurs

ALGER- Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a reçu dimanche les lettres de créance de quatre nouveaux ambassadeurs accrédités en Algérie, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

« Il s’agit de:

– Son Excellence, l’Ambassadeur du Royaume hachémite de Jordanie, Chaker Attallah El Amouch.

– Son Excellence, l’Ambassadeur de la République islamique de Mauritanie, Weddady Ould Sidi Haiba.

– Son Excellence, l’Ambassadeur, coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Algérie, Alejandro Enrique Alvarez.

– Son Excellence, l’Ambassadeur de la République de Roumanie, Gruia Otiliu Jacota », précise le communiqué.

« La cérémonie de remise des lettres de créance s’est déroulée en présence du ministre de Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra et du Directeur de Cabinet à la Présidence de la République, Abdelaziz Khellaf », conclut le communiqué.

APS