Fenniche participe à la 2e conférence des présidents de tribunaux et de Conseils constitutionnels des pays membres de l’OCI

Fenniche participe à la 2e conférence des présidents de tribunaux et de Conseils constitutionnels des pays membres de l’OCI

ALGER- Le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, prendra part, par visioconférence, aux travaux de la deuxième conférence des présidents de tribunaux, de conseils constitutionnels et de Cours suprêmes des pays membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) prévue du 15 au 17 septembre 2021 à Bandung en Indonésie, a-t-on appris lundi auprès du Conseil.

Selon la même source, M. Fenniche prononcera, à cette occasion, une allocution le 16 septembre 2021 à 11:00. Il présidera également la première séance qui se tiendra le jour même de 08:15 à 09:30.

APS

27e édition du Fespaco: Trois films algériens en lice

27e édition du Fespaco: Trois films algériens en lice

ALGER -Trois films algériens représenteront l’Algérie à la 27e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco 2021), prévu du 16 au 23 octobre prochain, lit-on sur le site officiel du Festival.

Deux films algériens participent à ce rendez-vous panafricain dans la catégorie  « Documentaire long métrage », à savoir « Fanon, hier et aujourd’hui » du réalisateur franco-algérien Meziane Hassane qui renferme des témoignages vivants sur le militant et psychiatre Frantz Fanon, en hommage à sa contribution à la guerre de libération nationale, et « Janitou » de Hattou Amine, en compétition avec les films « En route pour le milliard » de Hamadi Dieudo (R.D Congo), « Faya Dayi » de Beshir Jessica (Ethiopie) et « Le dernier refuge » de Samassekou Ousmane (Mali).

L’Algérie est représentée dans la catégorie des courts métrages par le film « Je me suis mordue la langue » de la réalisatrice franco-algérienne Khada Nina, en lice avec 28 productions de réalisateurs africains, à l’instar de « MADA ou l’histoire du premier homme» de Pantaleon Laurent (La réunion), «Nos voisins» de Kabore Delphine (Burkina Faso) et « Prisoner and jailer » Lamin Muhannad (Libye).

En dehors de la compétition officielle pour l’Etalon d’or du Yennenga, le public sera au rendez-vous avec les films algériens «Tahia Ya Didou» de Mohamed Zinet », « Omar Gatlato » de Merzak Allouache dans la sélection retrospective «Fespaco classics», en sus d’un film d’animation du réalisateur Boukhari Boubaker dans la sélection retrospective des films d’animation africains.

Les longs métrages «Le choix d’Ali» de Amor Hakkar et «La vie d’après» de Anis Djaad (201ç) seront projetés dans la sélection «Panorama» du Festival.

Lors de la présentation de la liste des films en compétition pour « l’Etalon d’or de Yennenga », les organisateurs ont affirmé le choix de 17 films sur un total de 1132 fictions long métrage.

Créé en 1969, ce rendez-vous culturel biennal a été reporté pour plus d’une année en raison de la crise sanitaire induite par la propagation de la pandémie (Covid-19).

APS

Covid-19: 1.200 pharmaciens adhèrent à l’opération de vaccination des citoyens

Covid-19: 1.200 pharmaciens adhèrent à l’opération de vaccination des citoyens

ALGER – Le président du Syndicat national algérien des pharmaciens d’officine (SNAPO), Messaoud Belambri, a révélé lundi à Alger, l’implication de 1.200 pharmaciens à travers le pays dans l’opération de vaccination des citoyens contre le coronavirus (Covid-19), notant que ce chiffre est appelé à augmenter dans les prochains jours.

En marge de la 14e édition de la Conférence nationale du Syndicat, Dr Belambri a fait savoir que 1200 officines travers le pays effectuaient à titre gracieux l’opération de vaccination contre le coronavirus, en plus des établissements et des cliniques publics, dans le but de « rapprocher la santé du citoyen d’une part et d’alléger la pression sur les structures relevant du ministère d’autre part ».

Il a indiqué, à ce propos, qu’entre 10 et 30 citoyens pouvaient bénéficier quotidiennement des vaccins disponibles au niveau des officines, soulignant que d’autres pharmacies sont appelés à se joindre à cette importante campagne, qui se poursuit jusqu’à la fin de l’année pour atteindre l’objectif fixé par les pouvoirs publics, à savoir la vaccination de 70% des citoyens pour endiguer le virus.

Concernant la gestion du dossier des psychotropes, le même responsable a rappelé les évolutions intervenues, notamment en termes de réglementation et de nouvelles lois depuis 2020, avec l’élaboration de la liste élargie de ces substances afin de s’assurer qu’elles sont fournies à de véritables patients qui en ont besoin et d’établir les conditions appropriées pour que les professionnels de santé puissent exercer leur travail.

Pour sa part, le Président du Conseil national de l’ordre des pharmaciens (CNOP), Dr Noureddine Mettioui, s’est dit satisfait de l’implication des pharmaciens d’officines dans l’opération de vaccination et de l’élaboration d’un guide de cette opération, soulignant qu’il s’agit d’un « maillon important » dans la chaîne de traitement.

Par ailleurs, Dr Mettioui a annoncé que les préparatifs étaient en cours pour la création d’un dossier des personnes atteintes de maladies chroniques au niveau des officines, afin de donner un nouvel élan à leur prise en charge, d’éviter les accidents résultant du mauvais usage des médicaments et d’orienter le patient pour assurer un bon suivi.

Il a également évoqué la création du poste d’aide pharmacien et de suivre les évolutions scientifiques enregistrés dans le monde conformément aux développements et à l’évolution de la société.

De son côté, la directrice générale de la pharmacie et des équipements de santé au ministère de la Santé, Pr Ouahiba Hadjoudj, a rendu, nom du ministre du secteur, un hommage « appuyé » à la corporation des pharmaciens d’officine qui, a-t-elle affirmé, a « très justement intégré le champs de la vaccination contre la Covid-19, participant par cette brillante initiative à démultiplier les points de vaccination auxquels peut présentement recourir le citoyen algérien pour cet important acte de prévention ».

Elle a aussi salué le sens de « responsabilité citoyenne » que les pharmaciens d’officine ont mis en avant pour « la concrétisation de cette importante opération », laquelle, a-t-elle dit, « inaugure une nouvelle dimension aux pharmaciens les intégrants un peu plus encore dans le système de santé algérien ».

APS

Coronavirus: 233 nouveaux cas, 198 guérisons et 18 décès

Coronavirus: 233 nouveaux cas, 198 guérisons et 18 décès

ALGER – Deux cent trente-trois (233) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 198 guérisons et 18 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, a annoncé, lundi, le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 200.301,dont 233 nouveaux cas durant les dernières 24 heures, celui des décès à 5.596 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 136.860 cas.

Par ailleurs, 29 patients sont actuellement en soins intensifs, ajoute la même source.

Le ministère rappelle, par la même occasion, que la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et de distanciation physique, tout en insistant sur le respect du confinement et du port du masque.

APS

La DCSSM participe à la campagne nationale de vaccination

La DCSSM participe à la campagne nationale de vaccination

ALGER – La Direction centrale des services de santé militaire (DCSSM) du ministère de la Défense nationale (MDN) a participé, samedi, à la campagne nationale de vaccination contre le coronavirus (Covid-19), à travers la mobilisation de « staffs médicaux qualifiés » composés de médecins et d’infirmiers relevant des services de santé militaire, « dotés de tous les moyens matériels nécessaires à la réussite de l’opération », indique lundi un communiqué du MDN.

« Dans le cadre des efforts continus visant à renforcer le système de santé nationale, pour lutter contre la propagation du Coronavirus, et en exécution des instructions du Haut Commandement de l’Armée nationale populaire, la DCSSM du MDN a participé à la campagne nationale de vaccination, et ce en déployant samedi 11 septembre 2021, des points de vaccination dans les différentes Régions militaires, avec la mobilisation de staffs médicaux qualifiés composés de médecins et d’infirmiers relevant des services de santé militaire, dotés de tous les moyens matériels nécessaires à la réussite de l’opération », précise la même source.

« D’autre part, des caravanes médicales ont été dirigées aux différents secteurs militaires à travers l’ensemble des Régions militaires, notamment vers les zones reculées afin de prendre en charge les citoyens, particulièrement les nomades », ajoute le communiqué, soulignant que cette campagne « a permis, en sus de la vaccination des citoyens, de prodiguer des examens médicaux spécialisés ainsi que de sensibiliser les citoyens sur les mesures de prévention des différentes maladies pandémiques et infectieuses ».

Le MDN signale que « les citoyens ayant bénéficié de cette campagne médicale à travers les régions du pays ont exprimé leur satisfaction de cette initiative et leurs vifs remerciements pour les nobles efforts fournis par l’ANP, en apportant aide et assistance aux différentes franges de la population, et en se tenant à leur coté en toutes circonstances ».

APS