Covid-19 ; le vaccin chinois V-01 entre dans les essais cliniques de phase III

Covid-19 ; le vaccin chinois V-01 entre dans les essais cliniques de phase III

Un vaccin à protéine de fusion recombinante contre la COVID-19 (V-01), développé et fabriqué en Chine, a été approuvé pour des essais cliniques de phase III aux Philippines.   

Le vaccin V-01 a été mis au point par l’Institut de biophysique dépendant de l’Académie des sciences de Chine et le groupe Livzon Pharmaceutical Group Inc. (LivzonBio) dans la province chinoise du Guangdong (sud).

Le V-01 est un vaccin à protéine de fusion recombinante dont l’antigène est le domaine de liaison au récepteur (RBD, receptor-binding domain), qui est la partie la plus importante de la liaison de la protéine de spicule du virus avec les récepteurs ACE2 des cellules humaines.

Le processus de liaison permet au virus d’accéder aux cellules de l’hôte et conduit à l’infection.

La Food and Drug Administration des Philippines a donné son accord pour l’essai clinique de phase III du vaccin V-01 afin d’évaluer sa sécurité et son efficacité.

L’essai a commencé à recruter des participants chez les adultes âgés de 18 ans et plus dans le pays. Le premier participant a été recruté le 25 août et a reçu la première dose.

Hu Zhenxiang, vice-président de LivzonBio, a déclaré à Xinhua que les essais de phase I et de phase II du vaccin V-01 avaient donné des résultats satisfaisants.

Radio Algérienne

ANADE : exposition des micro-entreprises à Ghardaïa en prévision d’une éventuelle exportation vers le Nigéria

ANADE : exposition des micro-entreprises à Ghardaïa en prévision d’une éventuelle exportation vers le Nigéria

ALGER- L’Agence nationale d’appui et de développement de l’entrepreneuriat (ANADE) a organisé une exposition restreinte à Ghardaïa regroupant des micro-entreprises pour faire connaître les produits algériens susceptibles d’être exportés vers le Nigéria.

L’organisation de cette exposition intervient, selon un communiqué du ministère délégué chargé des micro-entreprises, dans le cadre d’une visite officielle entamée lundi à Ghardaïa par une délégation de l’Institut national d’études de stratégie globale (INESG) et une délégation officielle de l’Etat nigérian.

Cette initiative s’inscrit dans la prospective de la coopération et de l’échange d’expériences entre l’Algérie et le Nigéria, et vise la présentation devant la partie nigériane de l’expérience algérienne notamment dans le secteur des micro-entreprises.La délégation a assisté à un exposé sur les avantages offerts par l’ANADE et son rôle dans la création et le financement des micro-entreprises.

Parmi les micro-entreprises participant à cette exposition figurent l’entreprise « SALIS CHOCOLAT », qui se distingue par l’emballage des dattes avec du chocolat et la production de dattes de luxe, l’entreprise « BIOGOLEA  » spécialisée dans la production d’huiles médicinales, ainsi que de savons médicinaux et des extraits de plantes, l’entreprise « MANY TOYS » spécialisée dans la fabrication de jouets pour enfants afin de les aider à développer leurs capacités mentales et l’entreprise « SARL GLOB SINK » spécialisée dans la production industrielle de produits en céramique, selon le communiqué.

Outre ces entreprises, on signale également la participation de l’entreprise « Ayhar Aïcha » pour la fabrication de tapis traditionnels, et l’entreprise Aouf Mohamed pour la tannerie et fabrication de cuir et d’articles en cuir.

La délégation officielle a exprimé son admiration pour les produits de ces entreprises, mettant l’accent sur l’encouragement des futurs échanges commerciaux entre les deux pays, ajoute la même source.

APS

Mosquée de Paris: Les imams appelés à contrer la campagne féroce ciblant l’Algérie

Mosquée de Paris: Les imams appelés à contrer la campagne féroce ciblant l’Algérie

ALGER – Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi a appelé, lundi à Alger, les imams détachés à la Grande Mosquée de Paris à « contrer la campagne féroce ciblant l’Algérie en œuvrant à la moralisation de la vie publique ».

Présidant, à Dar El Imam, le lancement de la conférence d’encadrement des imams détachés à la Grande Mosquée de Paris (France), M. Belmehdi a précisé que « l’Algérie est ciblée par une campagne féroce ».

« Vous pouvez jouer un rôle positif en faveur de l’Algérie, promouvoir les valeurs de nationalisme et de modération et œuvrer à la moralisation de la vie publique », a-t-il lancé à l’adresse des imams détachés.

Le ministre a mis en exergue le « grand rôle » qui revient à l’imam en ce sens. « Ne sous-estimez pas vos efforts. Si vous apprenez à une personne à prier, à aimer la patrie ou à mémoriser un seul verset, vous aurez alors accompli beaucoup », a-t-il dit.

« Nous suivrons vos efforts. Les enfants de l’Algérie ont toujours su relever les défis », a-t-il poursuivi.

Concernant la conférence d’encadrement, le ministre a annoncé le détachement d’un premier groupe composé de trente-six (36) imams et d’une (1) mourchida religieuse répartis à travers la Mosquée de Paris et nos autres mosquées en France en attendant qu’un deuxième groupe comprenant dix-neuf (19) imams et une (1) mourchida religieuse les rejoigne jeudi pour encadrer les affaires religieuses de la communauté algérienne à l’étranger et de tous les fidèles.

M.Belmehdi a, à cette occasion, souligné que la Grande Mosquée de Paris est « une institution islamique de premier plan en Occident, porteuse d’un message modéré », mettant en avant « l’intérêt majeur que le président de la République attache à la communauté algérienne à l’étranger, y compris à son encadrement religieux ».

APS

Covid-19: l’Algérie réceptionne une nouvelle cargaison du vaccin Sinovac

Covid-19: l’Algérie réceptionne une nouvelle cargaison du vaccin Sinovac

ALGER- Le ministère de la Santé a réceptionné, lundi, à l’aéroport international Houari Boumediene à Alger, une nouvelle cargaison du vaccin Sinovac anti-Covid-19, contenant 567.600 doses.

Cette cargaison s’inscrit dans le cadre de l’initiative du mécanisme COVAX, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

Pour rappel, jeudi dernier, l’Algérie avait réceptionné deux cargaisons des vaccins AstraZeneca et de l’américain « Johnson & Johnson », et ce dans le cadre du même mécanisme.

APS

Covid-19: une campagne nationale de vaccination à partir du 4 septembre

Covid-19: une campagne nationale de vaccination à partir du 4 septembre

ALGER – Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a annoncé, lundi à Alger, le lancement par le ministère de la Santé de « la plus importante campagne nationale de vaccination » contre la Covid-19, parallèlement à la rentrée sociale.

Intervenant à une rencontre en visioconférence organisée au siège du ministère avec les directeurs de santé des wilayas, M. Benbouzid a souligné que dans le cadre de cette « opération qui débutera samedi prochain et durera jusqu’à la fin de l’année, des staffs médicaux seront mobilisés ainsi que des autocars dotés de tous les moyens nécessaires pour sillonner les villages et cités en vue de vacciner un maximum de citoyens ».

Les équipes médicales travailleront par vacation 24h/24h y compris les week-ends, a-t-il ajouté.

Cette campagne nationale sera sanctionnée par « Le big day de vaccination », prévu le 11 septembre où les efforts seront redoublés et les moyens mobilisés pour vacciner un maximum de citoyens, a indiqué le ministre.

Les statistiques de vaccination seront communiquées en coordination avec les médias lors de cette journée qui sera largement médiatisée, a affirmé M. Benbouzid, souhaitant que l’Algérie enregistre un maximum de vaccinés ce qui permettra « à notre pays d’occuper une place honorable parmi les Etats qui nous ont précédé dans cette initiative ».

La campagne de vaccination intervient après la baisse enregistrée par le ministère de la Santé dans le nombre de vaccinés en ce mois d’août, notamment à Alger, et ce en raison de la hausse des températures et des départs en vacance.

Pour réussir l’opération, poursuit-il, les services de santé, les hôpitaux et les différentes autorités chargées de la vaccination continueront leur travail, et ils seront appuyés par des bus et des ambulances pour se rendre aux citoyens dans les zones densément peuplées, les écoles, les villages, les nouveaux quartiers AADL et bien d’autres.

A cet égard, le ministre a fait savoir qu’une carte sanitaire avait été établie, en coordination avec les walis et les walis délégués, pour déterminer les zones vers lesquelles se rendront les bus de vaccination, faisant état du lancement d’une campagne de sensibilisation en collaboration avec des radios locales, les médias et la société civile pour atteindre le plus grand nombre de citoyens à vacciner.

Après avoir salué le travail colossal accompli par les professionnels de la santé suite à la propagation du nouveau coronavirus, le ministre a indiqué que la situation sanitaire était actuellement stable, après la baisse du nombre des cas confirmés, oscillant actuellement entre 500 et 600 cas par jour.

A cette occasion, il a exprimé sa satisfaction quant à la situation sanitaire actuelle, qui va permettre une rentrée sociale et scolaire « calme et stable ».

Dans l’objectif de valoriser et d’encourager les efforts des employés du secteur, le ministre a annoncé « la révision des statuts de tous les professionnels du secteur » outre la « révision du système sanitaire » et l’évaluation des établissements hospitaliers et de santé.

APS